Trouver des vins originaux et de qualité sans se ruiner

Nombre de vues : 6

Sans être amateur fortuné de grands crus, on peut avoir envie de varier un peu les vins que l'on consomme.  En effet, les français restent parmi les plus gros consommateurs de vin, même si la consommation a chuté de moitié depuis les années 60, mais les habitudes de consommation changent.

Une consommation plus festive et plus conviviale

Le vin est, paradoxalement, moins consommé lors des repas. Il est souvent remplacé par des sodas, des eaux plates ou gazeuses. Cette évolution est liée au changement de mode de vie (on déjeune beaucoup moins chez soi) et à une préoccupation accrue pour sa santé.

Par contre, la consommation de vin entre amis, lors d'apéro dinatoires, de pique-niques, ou tout simplement en fin de soirée, pour savourer un ultime verre de bon vin après le dessert, en lieu et place des digestifs traditionnels nettement plus alcoolisés, s'est énormément développée.

Le marketing s'en mêle

La publicité sur le vin et les alcools est limitée, notamment par la loi Evin. Les producteurs ont donc pris le relai, avec des manifestations comme celle du Beaujolais nouveau, qui est aujourd'hui un événement international, ou, plus localement, des foires aux vins.

La grande distribution s'est invitée dans le marché, proposant elle aussi des semaines du vin, avec des offres très intéressantes de productions de qualité. Le temps de la piquette en cubi est définitivement terminé !

A nouvelle consommation, nouveaux vins.

Les vins préférés des français ont évolué. Les côtes du Rhône et les rosés de Provence ont cédé le pas face aux vins du Val de Loire. Les français ont découvert les vins étrangers, sans se limiter aux vins italiens et espagnols.

En particulier, les vins de contrées éloignées (Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud, Californie) sont de plus en plus appréciés. Leurs saveurs sont fruitées, parfaitement adaptées à un apéritif ou un brunch. Les bouteilles restent bon marché, le marketing joue un rôle avec des étiquettes plus joyeuses que celles des vins traditionnels.

Si ces vins étrangers sont habituellement plus jeunes que les vins français et, surtout, se gardent moins longtemps, ils ont conquis leur place à côté de crus traditionnels. On en trouve tout un assortiment chez les Caves de Notre Dame, avec une sélection axée sur la qualité et l'originalité.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)