Le marché français a franchi le cap des 100 000 voitures électriques écoulées

Nombre de vues : 1

Les Français semblent être de plus en plus intéressés par les véhicules électriques. Les dernières statistiques sont donc réjouissantes pour tous les acteurs de ce secteur. Il y a ainsi de grandes chances pour que le marché connaisse une belle envolée dans les prochaines années.

La France devient le premier pays européen à s’enthousiasmer pour ces véhicules

D’ici 2020, le nombre de voitures électriques devrait croître, car le succès est largement au rendez-vous. Pourtant, il y a quelques années, les professionnels étaient même sceptiques à l’idée de constater une telle émergence. Il faut noter que l’autonomie n’est pas encore celle escomptée et les bornes ne sont pas non plus très nombreuses en France. Ces inconvénients ajoutés au prix d’achat peuvent largement peser très lourd dans la balance, mais, finalement, les automobilistes ont été conquis par ce mode opératoire. Le seuil symbolique des 100 000 immatriculations a pu être dépassé sur le sol français.

D’ici 2020, le nombre de voitures électriques pourrait être multiplié par 3

Il est important de préciser que cette statistique correspond uniquement aux automobiles 100 % électriques. De ce fait, nous pouvons ainsi mettre de côté toutes les versions hybrides qui fonctionnent avec une partie électrique et une autre reliée au carburant. L’association nationale pour le développement de ce secteur a pu partager un communiqué de presse en cette fin du mois de Mars notamment pour préciser que la France est le premier pays européen susceptible d’accomplir une telle tâche. L’avenir de l’électrique est de ce fait prometteur puisque les experts s’attendent à un essor encore plus fort surtout si le prix baisse ou si les inconvénients sont relégués aux oubliettes. Dans tous les cas, d’ici 2020, il y a de grandes chances pour qu’une multiplication par trois soit identifiée.

Une offre alléchante pour diminuer le prix d’achat des véhicules électriques

350 000 voitures électriques pourraient être en circulation dans près de trois années. Pour booster les achats, le gouvernement serait en mesure de partager quelques astuces avec notamment un bonus relativement séduisant. En dégainant aux alentours de 10 000 euros, il pourrait largement épauler les Français dans leur désir d’acquérir une telle automobile respectueuse de l’environnement. Pour comprendre cet engouement, il suffit de se focaliser sur ce marché qui a dévoilé de nouvelles références beaucoup plus attractives en termes d’autonomie. 

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)