Pubely, quand l’humour devient sérieux

Nombre de vues : 336

Faire rire, ou même sourire, est un art délicat, encore plus sur scène. Il faut se confronter au public, à un auditoire, pas forcément bienveillant.
Le spectateur qui s’introduit dans une salle et se glisse dans son fauteuil, souvent après avoir acquitté un droit d’entrée conséquent (20, 30, 40 euros ou plus…) à des exigences en conséquence.

Nous parlons ici d’exigences conscientes… mais l’inconscient s’exprime aussi lorsqu’un artiste est face à nous.
En effet, un spectateur est naturellement sur la défensive. Placé dans un environnement nouveau pour lui, une salle qu’il fréquente moins que son canapé, un individu est placé dans une posture défensive.

Pour pouvoir parler à l’homme, il faut donc d’abord parler à l’animal, à l’instinct primaire qui lui commande de fuir. Or seul le rire a autant de capacité à libérer de la terreur.
Comme un cheval à qui l’on murmure à l’oreille, l’homme ne se rendra que lorsque la confiance sera établie.

Gagner la confiance du public, cela s’apprend. La parole sociale ou publique est plus moins inné selon le cocon familial. A force de travail et d’expérience, les artistes les plus sensibles et les plus doués acquièrent des facultés d’adaptation à la foule.

Dès lors, ils peuvent jauger leurs auditeurs, prendre la mesure et lancer un discours idéal.
Mais comment produire ce discours idéal ? Quelles techniques fonctionnent le mieux ? C’est ce propose de découvrir Auvairniton Bourgrire sur Pubely.
Pubely propose aussi de décrypter l’humour en général, notamment dans le cadre de l’étude de la presse et des actualités.

Site ou réseau social de cet auteur (optionnel):
http://pubely.fr (http://pubely.fr)

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)