Les ressortissants britanniques, toujours nombreux en France

Nombre de vues : 8

Le vote du Brexit voté il y a presqu’un an n’a pas changé l’amour des Britanniques pour la France. En effet, ils sont toujours aussi nombreux, quelle que soit la région, et investissent notamment dans la pierre. Les Français et les Anglais, une histoire d’amour qui n’est pas près de s’arrêter !

Le Royaume-Uni compte environ 1,3 million d’expatriés dans toute l’Europe, avec une majorité en France (171 000) et en Espagne (319 000).

Un léger repli immobilier juste après le Brexit

Au moment du vote du Brexit toutefois, certaines agences immobilières ont remarqué un léger repli de leur activité avec les propriétaires britanniques. Ils étaient apparemment frileux à investir dans la bonne vieille pierre française, plongés dans le doute par ce résultat surprise. Après, il faut remettre dans le contexte, juste après le résultat du scrutin, la monnaie a perdu beaucoup de valeur, faisant ainsi chuter le pouvoir d’achat de nos voisins d’outre Manche. Juste avant l’annonce du Brexit, la livre sterling valait environ 1,30 et elle était rapidement descendu à 1,20 euro juste après l’annonce. Ce qui a fortement dévalorisé les sujets de la Reine d’Angleterre, qu’ils perçoivent un salaire ou une retraite.

Des services dédiés aux ressortissants britanniques

Pourtant depuis rien n’a changé officiellement. Il est toujours aussi facile aux Britanniques de s’installer en France ou d’investir. Il existe d’ailleurs des banques qui accompagnent les Britanniques lors de leur déménagement en France. Ainsi, ils disposent immédiatement d’un compte bancaire, et peuvent, s’ils le souhaitent, opter pour des solutions complémentaires en lien avec la mutuelle, la prévoyance, etc.

Et pour les Français désirant vivre à Londres ?

En revanche, en sens inverse, la solution semble plus compliquée pour les Français bilingues souhaitant s’installer en Grande-Bretagne, à Londres notamment où la communauté frenchie est déjà importante. La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne va bouleverser le marché du travail, le cursus universitaire (Erasmus), les procédures de visa… 

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)