Les chiffres vertigineux du e-commerce en 2016

Nombre de vues : 52

Selon les dernières statistiques de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (La FEVAD), Le e-commerce a de plus en plus d’impact sur le chiffre d’affaires des entreprises. Pour ceux qui n’ont pas encore investi dans la communication sur Internet, c’est le moment d’aller sonner à la porte des agences web pour augmenter votre rentabilité.

La vente en ligne explose en France.

En 2015, en France le chiffre réalisé avec le e-commerce représente 64,9 milliards d’euros, ce qui la propulse au 5e rang mondial, bien au-delà de la moyenne européenne, le prévisionnel de 2016 est estimé à plus de 70 milliards. Dans le B to C aujourd’hui, 35,5 millions de Français achètent font des achats sur Internet. La part d’achats en B to B représente 18 % du chiffre d’affaires.

Le web redéfinit les marchés.

Aujourd’hui, on estime que la place d’une entreprise sur le marché dépendra de son positionnement sur la toile. Par exemple, en 2015, la start’up française PrestaShop a affirmé que plus de 250 000 sites boutiques utilisent sa solution.

Le phénomène touche tous les secteurs.

La part de biens et de services vendus en ligne est équivalente (52 % de produit, et 48 % de services). Les secteurs les plus en vogue en 2015 sont l’habillement, l’électroménager, le tourisme, les produits culturels et de beauté.

Un secteur qui crée de l’emploi.

Des instituts estiment que le commerce sur Internet a généré plus de 2,5 millions d’emplois. Il s’agit de postes directs et opérationnels, que d’emplois indirects, en sous-traitance : par exemple, les agences web qui recrutent ou sous-traitent leur surplus d’activité.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)