Quelques conseils pour acheter une voiture d’occasion sans commettre d’erreurs

Nombre de vues : 16

Internet vous donne la possibilité de dénicher des annonces parfois séduisantes notamment pour l’acquisition d’une voiture. Toutefois, ne succombez pas à la première tentation, car vous serez rapidement confronté à un problème de taille surtout si le vendeur est peu scrupuleux.

L’annonce dédiée à la voiture doit être étudiée avec précision

Aujourd’hui, les consommateurs ont à leur disposition un concept novateur pour vendre rapidement leur véhicule. Celle-ci ne répond plus aux exigences, elle est donc reléguée aux oubliettes que ce soit chez un concessionnaire automobile ou via une plateforme Web. En une poignée de secondes, il est tout à fait possible de se séparer d'une auto, mais pour l’acheteur, l’affaire est un peu plus complexe puisqu’il est nécessaire de prendre quelques précautions. Dans le cas contraire, si vous êtes face à une personne malveillante, vous pourriez être la cible d’une mauvaise acquisition. Il est donc judicieux d’étudier sous toutes les coutures cette voiture.

Inspectez l’extérieur et l’intérieur de ce véhicule

En utilisant un comparateur en ligne, vous pourrez également savoir si le véhicule est vendu généralement à ce tarif lorsqu’il est référencé sur le marché de l'occasion. Cette confrontation est nécessaire, vous pourrez éventuellement identifier une différence très importante de plusieurs milliers d’euros. Si les informations correspondent aux valeurs dévoilées par le secteur et si l’annonce suscite un engouement de taille, cette enquête commencée sur Internet pourrait continuer dans la réalité. À cet instant, cette inspection visuelle sera obligatoire, vous devez éplucher sous toutes les coutures la voiture à la recherche d’une malfaçon, de traces témoignant d’un précédent accident, d’une tentative de camouflage…

Les automobiles accompagnées d’une certification sont intéressantes

Bien sûr, l’aspect n’est pas le seul point à prendre en compte, car il sera aussi nécessaire de s’attarder plus longuement sur la mécanique. Cette dernière est primordiale surtout s’il s’agit d’une seconde main. Le nombre de kilomètres peut s’avérer important, d’où l’intérêt de se focaliser sur les réparations passées. L’essai du véhicule sera indispensable et si vous n’avez pas de connaissances dans ce domaine, il est préférable de se tourner vers une personne en mesure de vous épauler concernant le comportement lors de la conduite, les différents bruits, la tenue de route…

Seul un expert aura une oreille susceptible d’entendre tous les dysfonctionnements. Généralement, il est conseillé de se rapprocher d’un concessionnaire automobile puisqu’il est en mesure d’apposer une certification. C’est une garantie supplémentaire et surtout un gage de qualité à ne pas négliger.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)