Le divorce à l’amiable

Nombre de vues : 6

Souvent long et coûteux, le divorce reste une étape difficile. 

Il existe plusieurs types de divorce, le divorce contentieux et le divorce par consentement mutuel. Dans cet article, nous allons nous intéresser au divorce par consentement mutuel appelé plus communément divorce à l’amiable. 

Qu’est ce qu’un divorce à l’amiable ?

Le divorce à l’amiable est le seul type de divorce où les époux règlent l’intégralité des effets de leur séparation avec un seul et unique avocat ou s’ils ne souhaitent pas procéder ainsi il suffit d’être en accord total (garde des enfants, partage des biens, calcul du montant de la pension compensatoire…). La solution de l’unique avocat leur permet de diminuer les coûts mais certains conflits peuvent survenir au cours de la procédure d’où la possibilité d’avoir chacun son propre représentant.

Combien de temps dure un divorce à l’amiable ?

Tout dépend de la situation personnelle et patrimoniale des époux. Dans le cas où celle-ci est simple la procédure n’en sera que plus rapide. S’il existe un bien immobilier commun ou indivis cela engendrera des formalités supplémentaires préalables avant le passage devant le juge. Si l’un des époux souhaitent racheter sa part immobilière, il sera nécessaire d’établir ce rachat par un acte notarial. Si les époux désirent revendre leur bien, il leur faudra attendre la vente de celui-ci pour que la procédure de divorce prenne fin. 

La procédure peut être de quelques mois seulement ou peut durer un peu plus d’un an. Bien évidemment des délais qui ne sont qu’indicatifs. La durée de ce type de divorce est dans tous les cas bien inférieure à celle des autres procédures. 

Modernisation de la procédure

De nos jours, il existe de nouvelles solutions pour divorcer rapidement et à moindre coût. Le divorce sur internet. Encore peu populaire pour le moment, celui-ci connaît un intérêt non négligeable aux yeux d’époux qui souhaitent s’acquitter au plus vite de leur engagement. Avec une procédure des plus rapides (environ 3 mois), et un coût beaucoup plus raisonnable (moins de 500 euros par époux) il représente une offre attrayante. 

Cependant, le divorce en ligne n’est pas accessible à tous types de séparations. Seuls les divorces par consentement mutuel sans bien immobilier ou autre sont envisageable. Les divorces contentieux sont beaucoup trop complexes à gérer et nécessite des procédures importantes qui sont impossibles à gérer. Il est nécessaire de passer par un avocat même en ligne, celui-ci aura pour tâche de gérer, suivre et traiter la procédure. La rencontre avec celui-ci se fera uniquement le jour de l’audience devant le juge aux affaires familiales. 

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)