Préparer l’arrivée d’un chien : les essentiels

Nombre de vues : 15

L’arrivée d’un chien dans le foyer se prépare en amont. Loin de sa mère et de sa fratrie, ce dernier peut en l’absence de repères être apeuré. Pour que ce moment soit synonyme de joie et d’excitation pour tous, mieux vaut penser à tout. Tour d’horizon des indispensables.

Songer à son nouvel environnement

A l’image de l’arrivée d’un enfant dans le foyer, le chien a besoin d’un minimum d’accessoires. Alors pour ne pas l’accueillir à bras ouverts mais les mains vides, achetez les indispensables. Contrairement à la signification première du mot, ils n’ont rien d’accessoire. Voici donc le minimum syndical.

Les gamelles

A fond lesté, le bol ou la gamelle pour chien se renversera moins. Privilégiez aussi des matériaux durables et résistants comme l’inox ou la céramique. Pensez à en acquérir deux, l’un destiné à l’eau et le second à la nourriture. Si votre chien est de grande taille, il vous est possible d’opter pour un support. Pensez aussi à bien dimensionner les gamelles, trop larges les chiens à grandes oreilles auront tendance à se balader avec des restes de repas.

Les jouets

A l’image d’un magasin de jouets pour enfants, les jouets pour chien sont légions. Anneaux, balles, cordes, peluches, jouets en caoutchouc, le choix est vaste. Pour vous aider, fiez-vous aux recommandations des revendeurs et animaleries qui proposent des jouets pour chien en fonction de l’espèce et de son gabarit. Achetez-en plusieurs car ils seront autant d’outils pour rendre vos séances éducatives et vos jeux conviviaux et ludiques. Dans tous les cas, prenez soin de veiller à ce que ces derniers ne soient pas toxiques, ne présentent pas de risque d’éclatement ou de suffocation voire ne l’électrocute.

Le matériel de soin

Pour éviter que vos chaussures ne finissent en charpie sous les crocs de votre fidèle et tendre compagnon, pensez à acheter des jouets à mâcher ou des os pour chien adaptés à la dentition de ce dernier. Ainsi, il se fera les dents dessus, vos accessoires et éléments de mobilier seront de la sorte préservés.

N’oubliez pas de prendre soin de son poil. Pour cela, optez pour une brosse – voire aussi un peigne – pour démêler ses poils, le rendre beau – même si son poil est court – que vous lui passerez de manière quotidienne. Là encore, en fonction de sa robe, une brosse sera plus adaptée qu’une autre. Pour les poils ras et lisses, un gant en caoutchouc pour chien est amplement suffisant.

L’hygiène est aussi indispensable. Prévoyez l’achat d’un shampoing spécifique en fonction de la texture de la robe sans oublier une pince à griffes pour chien pour lui faire une manucure.

Le « lit »

Pensez à lui prévoir un endroit confortable à l’abri des courants d’air, accessible et facile à nettoyer. Un tapis, un coussin, un panier ou encore une niche pour chien, selon votre habitation optez pour ce qui vous convient et vous paraît le plus chaleureux pour accueillir confortablement votre animal de compagnie.

Dans le cas de la niche pour chien, celle-ci doit être d’un point de vue dimensions du double de celle de votre chien une fois sa taille adulte atteinte. Surélevé du sol, installez-y un matelas chaud pour chien afin que le lieu soit cosy et douillet.

La laisse et le collier

Entre 6 et 7 semaines, il vous est possible de commencer à porter un collier et une laisse pour l’habituer. Ainsi dès que les premiers vaccins seront faits, vous pourrez explorer ensemble le monde extérieur.

Les colliers et les laisses existent en différentes matières. Préférez des matières comme le nylon et le cuir sont à privilégier. L’option ajustable est fortement recommandée, elle vous permettra en cas de port d’un manteau pour l’hiver ou d’u imperméable ou s’il grandit de pourvoir ajuster le collier. Pour être sûr de la taille, il suffit de réussir à passer un doigt entre son cou et le collier. Pour les petits gabarits, le harnais est idéal. N’oubliez pas de faire graver une médaille avec son prénom ainsi qu’un numéro de téléphone, on ne sait jamais.

La caisse de transport

Pour tous vos déplacements en voiture, en avion, faîtes l’acquisition d’une caisse de transport pour chien. Pour opter pour le bon modèle, sachez qu’il doit pouvoir s’y retourner aisément et qu’il faut prendre en compte le fait qu’il grandira.

Veiller au bon développement de votre chien

L’assurance

L’assurance santé pour votre animal de compagnie n’est pas obligatoire. Si toutefois, vous optiez pour cela, pensez à comparer les devis et parlez-en à votre vétérinaire avant de signer un contrat.

Le vétérinaire

Faîtes un sondage autour de vous pour trouver un vétérinaire. Même si faire soigner votre chien peut représenter un coût, c’est une obligation réglementaire. Dans tous les cas, lorsque vous emmener votre chien chez le vétérinaire, adoptez la bonne conduite. Ne montrez pas votre inquiétude, ayez une attitude positive et pensez à le féliciter puis à le gratifier.

La nourriture

Dès son arrivée, proposez-lui de la nourriture qu’il a l’habitude de consommer. Il se sentira à l’aise et en sécurité. Petit à petit mélangez-la avec le type d’alimentation pour lequel vous aurez opté. Là encore, pensez à lui apporter l’ensemble des nutriments quotidien dont il a besoin et veiller à respecter les doses préconisées. Il se peut que celle-ci soit modifiée en fonction des étapes de la vie à l’image d’un bébé qui grandi.

Le dressage

Dresser son chien n’est pas compliqué, tant que l’on veille à respecter les règles de base. Asseoir son autorité, le faire obéir mais aussi le gronder et le gratifier s’apprend. Une bonne éducation, vous permettra à vous et à votre chien de profiter de doux instants de bonheur et de complicité.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)