Le N°1 de la couche lavable en France

Nombre de vues : 186

Bientôt Maman est le spécialiste de la couche lavable économique et écologique pour bébé. Pourquoi des couches lavables ? Parce que les couches lavables ne contiennent pas de produits chimiques, de matières toxiques (tels que du dufurane, tributyl étain et dioxine) et allergisantes (pâte à bois blanchi au chlore, plastique et polyacrilate de sodium destiné à absorber et à camoufler les odeurs). La peau des bébés est immature, il est donc nécessaire de la laisser en contact de fibres naturelles afin qu ‘elle respire. Les couches jetables augmentent la température interne qui peut être la source de stérilité masculine, ou baisse de la fertilité. Les couches lavables diminuent considérablement les érythèmes fessiers, et sont recommandées lors de sensibilité cutanée. De plus, elles permettent un écartement naturel des jambes, qui entraîne un bon développement des articulations des hanches. Enfin, le bambin prend conscience de l’humidité de sa couche et acquiert plus rapidement la propreté.

 Faire des économies : Le budget moyen des couches jetables s’élève à 1750 € environ. Un bambin est en moyenne propre à l’âge de 2 ans et demi. La première année, il faut comptabiliser 6 changes par jour, puis après le 1er anniversaire environ 4 seulement. Cela représente donc 4 380 couches. Le prix unitaire moyen est de 0,40cts.  Le budget des couches lavables est compris entre 150 et 300 €. Selon votre choix entre les tailles uniques et les modèles, le budget varie. Ajoutez à cela les dépenses en lessive, eau et électricité. Les couches lavables pouvant être utilisées pour un second voir un 3ème enfant, votre investissement est vite amorti.  Même si votre investissement peut paraître élevé, les économies réalisées sont réelles !

Se faire plaisir : Les couches lavables suivent les tendances mode avec des couleurs douces ou acidulées, des motifs originaux, qui font de cet accessoire un véritable vêtement à montrer ! Les matières procurent un véritable confort, et la praticité est à souligner ( voile qui retient les selles à jeter, 3 machines par semaine seulement ! ). Il faut noter qu’il n’y a pas de poubelle à faire ( aussi long que de mettre une machine en route ! ). Pas besoin de stocker les déchets aux odeurs peu agréables , et pas de sacs poubelles à jeter ( deux fois plus souvent qu’avant la venue de bébé  ! ). Enfin, on oublie les courses au supermarché avec des paquets encombrants sous les bras !

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)