Le marché immobilier Toulousain

Nombre de vues : 528

Au centre de Toulouse, le prix de l’immobilier ne baisse pas, et les transactions restent difficiles à conclure. D’un  côté, les vendeurs sont méfiants de vendre et de l’autre côté, les acheteurs n’ont pas les moyens d’acheter. Personne ne sait où va aller le marché immobilier, les acheteurs comme les vendeurs sont dans l’attente, de la stabilisation du prix de l’immobilier. Les agences immobilières ont connu, une période beaucoup plus propice, où les transactions se réalisées plus rapidement. Le prix de l’immobilier moyen à Toulouse est de 2500 euros par mètre carré. C’est un prix au mètre carré, qui est beaucoup moins que le prix du sud est, où le prix moyen se place plutôt aux alentours de 5000 euros le mètre carré. Beaucoup de personnes ne peuvent pas se payer le luxe d’habiter au centre de Toulouse, elles se tournent alors sur des villes qui gravitent autour. Par exemple, acheter une maison à Quint Fonsegrives, est beaucoup plus intéressant, qu’acheter avec le même budget un minuscule appartement au centre de Toulouse.

Beaucoup de biens sont surévalués par les vendeurs, qui souhaitent en tirer le meilleur parti. Mais les acheteurs ne sont pas dupes, ils n’hésitent pas à négocier le prix du prix et à proposer jusqu’à 20% moins chère que son prix de vente. Les agences immobilières doivent parfois rogner sur leur commission, pour espérer débloquer une vente. Beaucoup d’agences immobilières n’ont pas résisté à la crise, seules les plus fortes ont su traverser la crise. Aujourd’hui, on trouve à Toulouse de nombreuses franchises tels que seloger ou Era. Il existe également des agences immobilières indépendances, qui ont su développer une clientèle fidèle.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)