Le financement participatif a aussi séduit des promoteurs immobiliers

Nombre de vues : 11

Il est impossible d’imaginer un secteur incompatible avec le financement participatif. Aujourd’hui, ce dernier a même réussi à convaincre les promoteurs immobiliers. Ils sont donc plusieurs à demander une telle aide pour démarrer des programmes.

L’Ile-de-France a récolté 21.1 millions d’euros avec cette technique

Lorsque l’on évoque le marché du financement participatif, nous pensons généralement à des produits développés par des start-ups ou encore des campagnes dont le but est caritatif. Il existe même une plateforme de crowdfunding destinée à dévoiler une initiative bretonne afin d’améliorer l’économie et l’emploi. Les aides sont ainsi diffusées dans divers domaines comme l’agriculture. En ce qui concerne les biens immobiliers, c’est une étude effectuée sur l’utilisation des fonds en France et nous apprenons que ce marché pèse pratiquement 15% de la totalité des projets réalisés. Les montants collectés les plus élevés sont identifiés du côté de l’Ile-de-France avec 21.1 millions d’euros pour 45 opérations.

L’immobilier d’offre un vent de fraîcheur avec le financement participatif

Le crowdfunding est donc largement sollicité aux alentours de Paris, mais ce n’est pas la seule zone puisque la seconde position est attribuée à la région PACA qui a obtenu 11.9 millions d’euros pour 30 campagnes alors que le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées se retrouve ex-aequo pour un nombre pratiquement identique. En bas du classement, nous retrouvons la Nouvelle Aquitaine avec 8.9 millions d’euros pour 25 opérations. Cela montre que tout le territoire français a succombé à cette passion qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans le monde entier. Dans le secteur de l’immobilier, la croissance est encore plus forte.

Le crowdfunding peut donc être adapté à tous les secteurs

Les montants rassemblés par rapport à l’année 2015 ont pratiquement été multipliés par deux dès le premier trimestre de 2016. Cela montre que le crowdfunding peut aisément d'offrir à nouveau un peu de dynamisme à un secteur qui est en perte de vitesse. Par conséquent, la promotion immobilière financée par les Français se porte relativement bien avec des sommes qui sont très surprenantes. Ce sont près de 60 millions d’euros qui ont été récoltés, l’avenir du financement participatif est donc clairement défini. Ce dernier a également eu le pouvoir de redonner espoir à ce marché frappé par la crise économique en 2008.

Il a été très difficile de redresser la barre, mais la baisse des taux d’emprunts a facilité ce retour à la normale que ce soit pour les organismes prêteurs ou les acheteurs.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)