La saveur de certains fromages n’a pas de prix

Nombre de vues : 7

Les fins gourmets ont une préférence pour les fromages goûteux, ils sont donc prêts à débourser une certaine somme d’argent pour enivrer leurs papilles. De plus, avec le déploiement des nouvelles box, ils peuvent aisément combler leurs attentes à moindre coût.

Succombez à la passion des box dédiés à de nombreux secteurs, dont le fromage

Depuis quelques années, un concept très attractif a vu le jour, il consiste à s’abonner à une formule précise. Tous les mois, vous recevez un coffret avec des produits en adéquation avec votre volonté. Cela est valable pour de nombreux secteurs puisque la beauté, l’œnologie et les fromages sont compatibles avec cette méthode. De plus, vous avez la possibilité de choisir une box pour 3, 6 ou 12 mois et la capacité de mettre un terme à votre contrat dès que vous le souhaitez. C’est un concept qui a réussi à séduire une multitude de consommateurs. Certains optent pour ce format afin d’éveiller le quotidien alors d’autres se penchent sur une idée cadeau. En effet, pour les fêtes de fin d’année ou une occasion particulière, il est très intéressant d’offrir un produit gastronomique.

Un fromage au lait d’ânesse coûte tout de même 100 euros le kilo

Avec une box composée de plusieurs fromages, vous aurez la possibilité de réjouir vos convives en jonglant avec les différentes saveurs. Le coût est également limité, car vous avez l’occasion d’accroître votre plaisir pour quelques euros. Dans tous les cas, la qualité n’a généralement pas de prix, elle est souvent très difficile à trouver. Du côté de la Russie, la production d’une variété a demandé un tarif très élevé puisqu’il s’articule autour de 1000 euros le kilo. Les fins gourmets apprécieront sans aucun doute la texture ainsi que la finesse des produits utilisés.

Plusieurs contraintes expliquent ce tarif notamment au niveau de la collecte

Le fromage le plus onéreux a la particularité d’être conçu avec du lait d’ânesse, il bénéficie ainsi d’un côté prestigieux qui devrait combler de nombreux consommateurs. Cet ingrédient est utilisé depuis plusieurs années dans le secteur des cosmétiques notamment pour adoucir ou hydrater la peau. Il n’est donc pas surprenant de le découvrir dans la fabrication du fromage. Les professionnels doivent toutefois avoir recours à une méthode spécifique qui nécessite un savoir-faire précis. De plus, la collecte de ce lait est très difficile, ce qui augmente le coût de façon significative.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)