Comment se mettre à la course à obstacles ?

Nombre de vues : 3

Les courses à obstacles sont très à la mode en France depuis une dizaine d’années. Sport complet et technique, il impose une bonne préparation afin de pouvoir finir la course tout en évitant les blessures.

L’importance du cardio

Une course à obstacle est avant tout de la course à pied. Les épreuves, dont les distances vont de 6 à 50 kilomètres, se déroulent en général sur des sites avec beaucoup de dénivelé. Avant toute chose, vous devrez donc habituer votre corps aux fortes pentes, en montée comme en descente. Mais il faudra aussi composer avec les obstacles qui vont casser votre rythme et imposer des efforts violents aux jambes ou à la partie supérieure du corps en fonction des cas. On se retrouve donc dans une configuration unique de course de fond fractionnée. Ainsi, vous devrez suivre un programme basé sur la répétition de courses entrecoupées d’ateliers variés.

Ayez la bonne puissance musculaire

Les obstacles que l’on rencontre sur ces courses sont variés. Certains vont nécessiter une grande puissance du haut du corps, comme pour soulever et déplacer une pierre de 30 kilos ou traverser un pont de singe. En cas d’échec sur ces obstacles, une pénalité très physique devra être réalisée. Par exemple, sur les Spartan Races, vous devez réaliser 30 burpees, les fameuses pompes de l’armée américaine. Au-delà de la préparation du haut du corps, vous devrez maîtriser certaines techniques de franchissement (palissades, barbelés, plans inclinés, cordes lisses, filets et autres réjouissances).

Corps équilibré et régularité de l’entraînement

Comme pour tous les autres sports, la régularité de vos entraînements sera payante. Nous attirons cependant votre attention sur le suivi de vos performances. Vous aurez naturellement tendance à exagérer la préparation physique du haut de votre corps car c’est souvent elle qui fait défaut. Cela entraînera une prise de masse musculaire qui doit pourtant rester limitée afin de ne pas perturber vos performances au niveau de la course à pied, et à dégrader la santé de vos articulations avec ce surpoids.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)