Toys’R’Us n’a pas l’intention de fermer ses boutiques en France

Nombre de vues : 26

L’entreprise a souhaité spécifier que les licenciements ne seront pas au rendez-vous sur le sol français. Aucune fermeture des boutiques n’est envisagée alors que la situation semble être très problématique pour Toys’R’Us. C’est le directeur général, Jean Charretteur, qui a voulu s’exprimer à ce sujet après la publication d’une note annonçant une mise en faillite.

Malgré l’annonce, l’activité se poursuit en France, les magasins sont ouverts, les clients livrés et les fournisseurs payés.

Une mise en faillite sur le sol américain

Ce sont tout de même 1300 salariés qui ont été plongés dans l’incertitude lorsque cette actualité s’est glissée en Une de la presse. Il faut noter que Toys’R’Us a surpris les internautes avec cette déclaration. En effet, dans la soirée de lundi, les consommateurs ont pu apprendre que cette société spécialisée dans le jouet avait choisi un placement sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine. C’est une phrase assez complexe qui signifie en réalité que l’entreprise est déclarée en faillite. L’e-commerce n’est sans doute pas étranger à cette situation puisque la concurrence est rude.

L’arrivée du e-commerce a été particulièrement dommageable

Difficile de rivaliser avec des firmes qui peuvent vous livrer un jouet en 24 heures seulement tout en proposant des tarifs très compétitifs. Depuis quelques années, Internet a pris un poids considérable, il n’est donc pas surprenant de constater une baisse de régime dans plusieurs entreprises. Les petits commerces ont déjà souffert de cette concurrence très importante, il suffit de regarder les statistiques des soldes pour comprendre qu’un changement a largement été au rendez-vous.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)