Envie de créer un jeu vidéo ?

Nombre de vues : 517

Le jeu vidéo fait palir d’envir bien des jeunes qui souhaitent se lancer dans cette carrière, pourtant la création d’un jeu vidéo n’est pas un long fleuve tranquille, cela réclame de nombreuses connaissance dans de multiples domaines.

1) La programmation

Savoir programmer pour créer un jeu est primordial, en effet derrière tout jeu vidéo, il y a une logique, et le programme doit pouvoir tenir compte des scores, animer les personnages ou les mécanismes qui font du logiciel, une expérience intéractive inoubliable.
Les langages de programmation les plus utilisés dans le jeu vidéos sont le C++, et plus récemment l’ojective-C ( pour la création de jeux sur iPhone et iPad ).
Certains systèmes de créations de jeux ouvrent aussi la voix à d’autres langages, c’est le cas du fabuleux logiciel Unity qui vous permet presque d’utiliser le language de votre choix ( javascript,C#, Lua et bien d’autres encore ! ).

2) Le graphisme : 2D ou 3D

pixieLes dessins sont la vitrine de votre jeu, celle qui donnera envie aux gens de télécharger votre création rien qu’en voyant les captures d’écrans publiées sur internet ! Il y a 2 grandes familles de graphismes, la 2D ( plat comme une bande dessinnée ), et la 3D, ou vos héros et personnages se déplaceront dans un univers virtuel en 3D. Pour les débutants, il est recommandé de commencer par de la création de jeux en 2D, la 3D demandant souvent des calculs mathématiques complexes ce qui augmente les risques d’erreur…

3) La musique d’accompagnement et les bruitages

Avez vous déjà vu un jeu sans musique ? Cela n’arrive pratiquement jamais ! Tout bon titre qui se respecte dispose d’une ou de plusieurs musiques d’illustration, quand on débute il n’est hélas pas toujours possible de faire composer sa musique de jeu sur mesure, il faut alors se tourner vers des banques de musiques comme par exemple audiobank.fr (http://www.audiobank.fr) qui propose des musiques toutes faites, d’une qualité souvent remarquable, pour un coût de licence unique. Pour les bruitages, il existe des banques de bruitages libres de droits comme les fameux Sound Rangers qui ont fait du bruitage leur spécialité. Une autre possibilité est bien entendu d’acheter un micro et d’enregistrer vos propres sons.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 4.1/5 (5 votes cast)