La loi DDADUE et l’audit énergétique

Nombre de vues : 8

Améliorer la compétitivité des grandes entreprises de plus de 250 salariés peut être fait par différents outils. La loi Ddadue est un de ces outils mis en place. Comme le stipule la directive européenne, les grandes entreprises de plus de 250 employés avec un chiffre d’affaires supérieur à 50 M€ doivent réaliser un audit énergétique détaillé de leur consommation en énergie. Ce bilan est réalisé indépendamment et transmit au préfet de la région.

La loi DDADUE : premier pas vers la transition énergétique

Cette directive européenne ne doit pas être contraignante mais plutôt un axe d’amélioration envisageable pour ces grandes entreprises de faire des économies non négligeables et s’inscrire dans une politique de développement durable. A plus long terme, ces sociétés auront appris à mieux gérer une énergie sans cesse plus coûteuse.

Le diagnostic énergétique offre aux entreprises de contrôler les dépenses sur le poste énergie et il apporte aussi une compétitivité accrue grâce à des moyens de contrôles sur le poste de l’énergie. L’entreprise doit intégrer ce diagnostic énergétique dans sa démarche d’amélioration régulière que toute grande société se doit de mettre en place.

L’audit énergétique obligatoire en entreprise

Pouvoir maîtriser toute sa consommation énergétique, c’est aussi cela qu’apporte la transition énergétique ! En cette période où toutes les économies permettant de parfaire la compétitivité pour une entreprise sont bonnes à prendre, il n’en faut pas plus pour comprendre que l’obligation de réaliser un audit énergétique sous forme de loi ne sera pas un frein au développement ou même une contrainte, mais bien une aide.

La bonne gestion des énergies doit être un axe de développement pour l’entreprise lui permettant de mieux contrôler l’ensemble de ses factures, ses bilans, son développement et de mieux renégocier les contrats avec les fournisseurs d’énergie. Il ne faut pas perdre de vue que les tarifs réglementés pour les sociétés consommant plus de 36KVA vont être ouvert à la concurrence. Les entreprises qui apprennent à mieux gérer leur énergie vont avoir l’avantage sur leurs rivaux.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)