Les seniors face à la solitude

Nombre de vues : 15

Aujourd’hui en France, les études statistiques de l’INSEE révèlent des chiffres sur l’isolement des personnes âgées qui inquiètent. En effet, ces résultats montrent que parmi les personnes âgées de plus de 70 ans, 60,4% vivent seules, parce qu’elles sont séparées, veuves ou divorcées. Et un peu moins d’une personne sur deux parmi elles se trouveraient éloignées de leurs enfants. Si les seniors sont en bonne santé, il n’est alors pas nécessaire de songer déménager au sein d’un Ehpad qui répond davantage à un besoin médical. En outre, et ce afin de pallier à cet isolement, de nombreuses résidences pour seniors voient le jour, permettant de lier indépendance et vie sociale.

Quelles peuvent être les causes de cette solitude ?

La solitude des personnes âgées peut tirer sa source dans différentes origines qui rassemblent aussi bien des facteurs physiques, psychologiques et sociaux.  Avec les années qui passent, les enfants grandissent, quittent le foyer familial pour mener leur propre vie. Au fur et à mesure chacun vieilli en menant sa propre vie. Avec l’évolution du mode de vie de notre société, nous pouvons observer une perte de certaines valeurs familiales, qui a laissé place à un quotidien de plus en plus stressant. De cette manière, les seniors se sentent davantage délaissés. Par ailleurs, le départ à la retraite chamboule également beaucoup d’habitudes de vie et vient se répercuter sur la vie sociale qui était nourrie par les échanges avec les collègues de travail. 

Quelles en sont les conséquences ? 

Pour chaque personne âgée, se retrouver isolée et se sentir seule peut engendrer un mal-être et être source de problèmes psychologiques. En effet, cette situation à vivre quotidiennement peut déclencher une dégradation de sa santé physique et mental. Les seniors qui avancent en âge ont toujours besoin de pouvoir discuter et échanger avec d’autres personnes. Par ailleurs, cette situation d’isolement peut aussi causer des sentiments de stress et d’anxiété, également néfaste pour la santé. Il est important de trouver des solutions pour conserver une vie relationnelle, par exemple en s’occupant par des hobbies, en adhérant à des associations, en faisant du bénévolat, etc.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)