Les microgreffes: la FUT

Nombre de vues : 342

Le site microgreffe.com a été créé spécialement pour la représentation des centres de beauté et esthétique en France, Belgique et au Maroc. L’étymologie du mot microgreffe de cheveux se récapitule sur un enlèvement des cheveux de la partie subséquente du cuir chevelu vers la partie antérieure, pour corriger la pelade partielle.

Les microgreffes (http://www.microgreffe.com) montrent une technique de rivet, grâce à sa vitesse et l’opération que le patient peut reprendre son activité certains jours ensuite l’opération (aucune bande).

Le médecin arrache une bande sur la zone au-dessous de la tête  et sous forme d’un bandage de cheveu qui sera après méticuleusement coupée en sliver ou partie par un microscope. Ces slivers se composent des follicules qui sont après découpés en micro greffes, qui sont ordonnées en fonction du nombre de cheveux et frigorifiées et placées dans une solution saline.

Tous les micro-greffes sont enracinées manuellement en toute patience pour ne pas les casser, ensuite quelques heures elles débutent à se développer et elles vont très vite s’ancrer dans le cuir (micro greffes propre au patient. Donc elles s’ancrent en entière homogénéité). A partir de 10ème jours après l’intrusion les micro greffes chutent, pour céder la potentialité aux cellules racines de créer de nouveau cheveu dans deux à trois mois. Les privilégies de la pratique se récapitulent sous sa forme indolore et efficace, sans aucune suite secondaire.

L’usage du microscope évite au maximal tout gaspillage des micro greffes et garantit leur bonne fractionnement, c’est pour celui-ci que tous les centres esthétiques l’abiment. Spécialement que le résultat est très concret, de 95 à 98 % de accroissement des micro greffes lorsqu’ils sont préparés sous microscope.

Microgreffe de cheveux

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)