Les astuces pour que confinement rime avec bien-être sexuel

Nombre de vues : 6

Si le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari nous conseille la plus grande prudence sur la préparation des vacances d’été, la secrétaire d’État Christelle Dubos auprès du ministre des Solidarités et de la Santé ne préconise rien de particulier sur nos relations intimes. Pour autant, mieux vaut avoir gardé ses distances pendant le temps d’incubation ou s’être assuré d’être négatif au test, avant de faire des galipettes. Mais voilà une fois la chose faite : la libido est loin d’atteindre le 7° ciel. Et pour cause, les effets délétères du confinement sont nombreux sur notre santé et le sont aussi sur notre sexualité. Qu’à cela ne tienne ! Gros plan sur ces astuces pour que le désir gronde de nouveau sous la couette.

Ces divertissements pour booster la libido

En matière de sexualité, cette période de confinement entraîne une chute de libido, une dyspareunie chez la femme, des troubles de l’éjaculation, des dysfonctions érectiles chez les hommes parmi les symptômes les plus fréquents. Rien de tel que de s’armer, de mettre un grain de folie et de nouveauté pour que jaillisse de nouveau l’appétit sexuel. Si les jeux de rôles, les sextos, les parties de strip-poker, de strip-pong ou encore les applis donnent un coup de pouce aux parties de jambes en l’air, les objets coquins vont faire grimper la libido. En préliminaire ou pas, en mode solo ou à deux, la gamme de jouets et d’accessoires foisonne. Menottes, boules de Geisha, fouet, canard, cockring, poppers, gels intimes pour homme … il est temps d’en savoir plus sur ces stimulants sexuels, de tester soi-même leurs effets, fonction des goûts, des envies. Le must étant de les choisir ensemble sur les sites des magasins spécialisés, d’imaginer ce qu’il en sera une fois la commande reçue. 

Cette astuce solitaire pour stimuler la libido

Travailler sur le désir pour retrouver sa libido n’est pas uniquement user de stratagèmes comme les jeux sexuels ou des sex-toys. En effet, les rouages de cette mécanique se travaillent aussi en se reconnectant avec soi. Télétravail à observer assidûment, devoirs à superviser, repas à préparer, tâches ménagères harassantes … en tant que couple, le corps et l’esprit sont sur tous les fronts. L’idée consiste donc à se reconnecter avec soi, à prendre du temps pour se retrouver, seul. Si certains optent pour une pause yoga ou pour la méditation, d’autres expérimentent la masturbation. En explorant son propre corps, en se faisant du bien, ce plaisir en solitaire a des effets sur la vie sexuelle du couple. Cela permet de connaitre ses envies, ses limites, ses fantasmes et donc de vivre pleinement sa relation à deux en les partageant. La masturbation peut être l’occasion de rythmer la relation entre deux organes, de conserver l’énergie sexuelle avant les rapports à deux. Utilisé comme jeu ou pas, une chose est sûre : il faut caler un rendez-vous à deux dans l’emploi du temps et s’y tenir coûte que coûte. 

Ces remèdes pour réduire le stress

Le stress étant principalement à l’origine d’une perte de libido, rien de tel que de prendre le taureau par les cornes pour mieux vivre le confinement. Et pour rester en bonne forme physique et mentale, il est essentiel de ne pas attendre que la situation se dégrade pour réagir. Outre le recours à une plateforme de coaching solidaire, l’exercice physique permet de libérer l’hormone du bien-être. Pour cela, il suffit de fouiller sur internet, les réseaux sociaux pour suivre un entraînement adapté à notre condition physique, à notre niveau. Ensuite, il est important de garder le contact via des échanges en audio ou en visio. Le fait de prendre soin de soi, de se bichonner, de quitter le pyj, de regarder un film, de lire un livre, de se détendre nous permet de prendre du recul et du plaisir. Exit les aliments gras, salés, sucrés, les excitants … rien de tel qu’un bon mental dans un corps sain au travers de repas équilibrés et variés. Ressentir de la gratitude, aider son prochain permet aussi de réduire le stress, le Gouvernement mobilise la réserve civique et faite des appels au volontariat (www.covid19.reserve-civique.gouv.fr). Si malgré toutes ces astuces rien n’y faisait, le gouvernement a mis en place une cellule de soutien psychologique (0800.130.000). 

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 2.0/5 (2 votes cast)