Généralités sur la formation éco conduite proposée par CNFCE

Nombre de vues : 103

La formation éco conduite est conçue par CNFCE, non seulement pour l’avantage personnel du conducteur stagiaire mais également pour l’environnement social, économique et écologique. Les participants à la formation doivent avoir le minimum de connaissance de la conduite de voiture et disposent d’un permis de conduire. (en savoir plus sur la formation Eco conduite de chez CNFE)

paysage2

En maîtrisant l’éco conduite, le conducteur fait bénéficier à son entreprise des avantages multiples, notamment la réduction de consommation en carburant jusqu’à moins 20%, l’économie de pneumatique et la préservation du moteur, du système de freinage, etc. Les principes de la conduite économique sont simples et à la fois évidents. Compte tenu de la routine quotidienne, il faut en avoir conscience pour s’en apercevoir. En outre, nul n’a besoin de modifier le véhicule pour que l’éco conducteur jouisse de tous ces avantages.

Contenu de la formation éco conduite

Les stagiaires sont informés au préalable des théories nécessaire qui sont déjà apprises lors des préparations pour l’obtention du permis de conduire. C’est à titre de rappel mais également pour que les stagiaires aient un vrai comportement du conducteur économique. Il s’agit de rappeler :

  • les règles de sécurité routière assorties de la vitesse autorisée, de la distance entre deux véhicules en roulement
  • les règles de conduite pour prévoir les incidents, le démarrage sans accélération
  • les informations relatives aux facteurs agissant sur la consommation de carburant, la vitesse normative et l’allure idéale, le mode de freinage économique et les autres astuces pour économiser le carburant.

Concernant les pratiques d’utilisation des véhicules, les stagiaires sont conscientisés sur les charges supportées et donc alléger le véhicule en délaissant les accessoires inutiles. Ils sont également conscientisés de rouler  la vitre ouverte au lieu d’abuser de la climatisation, de préférer la boîte de vitesse manuelle à la boîte automatique, d’utiliser le régulateur de vitesse et de suivre systématiquement les notices d’entretien.

Aspect pratique de la formation

Dans une étape subséquente de la formation, les stagiaires passent aux apprentissages pratiques en appliquant les théories et en utilisant un véhicule. L’apprenti éco-conducteur procède à un diagnostic et dès le début, il enregistre la consommation de carburant, le temps de freinage, le temps de l’accélération, les distances de freinage. À l’issu de la formation théorique et pratique, le stagiaire est appelé à faire un mini-mémoire de comparaison de son comportement avant et après la formation. Aussi, il est sollicité de faire une synthèse personnelle et un projet de comportement en tant qu’éco-conducteur confirmé.

Résumé de la formation éco conduite

Le stagiaire doit être titulaire du permis de conduire et une séance de mise à niveau est exigée pour un candidat qui ne remplit pas les conditions requises pour suivre les différentes étapes de la formation. Des formations sur mesure, sur demande et intra entreprise sont faisables à partir de deux stagiaires inscrits. Des formateurs expérimentés peuvent faire des déplacements auprès des clients. La durée de la formation peut être révisée par rapport au contenu et aux besoins des apprenants qui peuvent être des professionnels réguliers ou des conducteurs occasionnels.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)