En France, les congrès ne connaissent pas la crise !

Nombre de vues : 14

Ce secteur est très prometteur alors que la conjoncture économique n’est pas toujours à la hauteur des attentes. La France garde toutefois une place confortable en ce qui concerne les congrès, les étrangers sont nombreux à se rendre dans notre pays.

La France s’offre la 5e place pour l’organisation de congrès

Ce constat a pu être effectué grâce à une étude réalisée par l’International Convention an Congress Association. Les chiffres montrent que la France est particulièrement bien logée en termes de congrès. Les organisations ne cessent de se multiplier au fil de l’année et toutes ne sont pas mises en place par des entreprises locales. Les étrangers sont nombreux à effectuer une multitude de kilomètres afin de savourer le côté chaleureux d’une salle de congrès. Ce classement nous permet ainsi de découvrir notre pays derrière les États-Unis qui s’est offert 925 évènements contre 572 pour l’Espagne ou 522 pour le Royaume-Uni.

La COP 21 a entraîné une belle hausse pour le nombre de congressistes

Le secteur est donc prometteur, mais il est surtout très concurrentiel, car la compétition prend une ampleur capitale ces dernières années. Si auparavant, Paris avait une position de leader sur ce marché, ce n’est désormais plus le cas. Elle a pu accueillir 186 manifestations au cours de 2015, elle a été dépassée par Berlin. Par contre, en se focalisant uniquement sur le nombre de participants, le pays a la capacité de revenir dans la course avec près de 761 000 congressistes. Cette statistique est intéressante puisqu’elle met en valeur une hausse non négligeable de 9.6% par rapport à 2014. Il est nécessaire de prendre un certain recul, car la COP 21 a accueilli pratiquement 37 000 individus.

Des retombées économiques à ne pas négliger

En nous attardant sur ce marché, nous pouvons constater une hausse de 6% pour toutes les manifestations qui ont un lien avec l’écologie. Certains peuvent penser que les congrès n’ont pas une réelle importance, mais la réalité est totalement différente. En effet, les retombées économiques sont primordiales pour le pays. Ce secteur représente même un point fort pour le tourisme parisien. Les ressources ont été estimées à pratiquement 1.19 milliard d’euros pour l’année dernière. C’est à nouveau une augmentation confortable de 7.5% qui a été identifiée. Il y a de grandes chances pour que cette tendance se renforce sur le long terme.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)