Divorcer sans avocat : est-ce possible ?

Nombre de vues : 30

Lorsque le couple ne va plus, il convient parfois de se séparer. Et c’est souvent parcours douloureux et compliqué qui attend les conjoints, pour qui la séparation est déjà un coup dur.

Divorce sans avocat

Pourtant, il n’y a pas que des couples qui se déchirent, qui se détestent ou qui veulent se battre pour la garde des enfants ou la propriété des biens. Et dans ce cas de figure, la procédure de divorce classique peut paraitre fastidieuse… et trop coûteuse ? Or, il existe une solution : le divorce sans avocat.

Se passer d’un avocat ?

A la question « est-ce possible de se passer d’un avocat », la réponse est oui, il existe une procédure permettant d’éviter de faire appel à un avocat, pour chacun des conjoints, lors de la phase préliminaire.

Pour autant, ce cas de figure ne peut se mettre en place que dans une condition : un divorce par consentement mutuel. Inutile de penser uniquement faire des économies, et même si vous n’êtes d’accord avec votre conjoint que sur le fait de donner le moins d’argent, cela ne sera pas suffisant.

Se passer d’un avocat est possible si les conjoints sont déjà d’accord sur la séparation des biens, la garde des enfants, etc… La procédure du coup peut s’en trouver simplifiée et accéléré : il suffit juste de mettre sur papier les accords dont à convenu.

Quelle procédure ?

Si les ex-époux sont d’accord, il suffit de déposer cet accord écrit auprès du Greffe du Tribunal (il existe des modèles en ligne). Ensuite, les conjoints devront passer devant le JAF, ou juge aux affaires familiales. Si vous souhaitez connaitre le procédure, n’hésitez pas à vous rendre sur notre site www.divorcer-sans-avocat.fr.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)