Conservez ses cassettes en les numérisant

Nombre de vues : 6092

Les bandes vidéo ont un ensemble vaste et spécial de problèmes de longévité, à part les photos chromogènes traditionnelles. Et tandis que leur clarté d’image n’a jamais été aussi bonne que la plupart des photographies, pour commencer, ces souvenirs, souvent des vidéos de maison, doivent être également protégés.
Les cassettes vidéo VHS, SVHS, VHS-C et Hi 8 dont la plupart d’entre nous ont eu recours pendant des années sont fondamentalement composées de trois couches, à savoir la couche de liant, le substrat et le support. Bien qu’il existe de nombreuses différences pour chaque fabricant, l’ingénierie de ces couches est le résultat d’un besoin très particulier que les bandes vidéo disposent et que les photos ne disposent pas. C’est ce qui fait que ces bandes magnétiques ne peuvent pas survivre très longtemps aux frottements et au stress de la lecture répétée, de l’enroulement (winding) et du ré-enroulement (re-winding).
La couche de liant entre en contact direct avec les chefs de l’appareil de lecture et est responsable de la qualité du signal. Il contient des particules magnétiques qui stockent des informations sur la bande. Ils sont généralement en suspension dans le liant avec un lubrifiant, dont le but est de s’échapper pendant la lecture afin d’éviter d’endommager la couche de liant par le tambour et la tête de l’appareil de lecture.
En tant que professionnel dans le domaine de l’analogique et du numérique, Keepmovie.fr (http://www.keepmovie.fr) est une société qui réalise pour vous un transfert de vos cassettes sur support DVD sans failles, en restant fidèle aux sources. Pour tous les formats, Keepmovie est tout à fait en mesure de numériser vos souvenirs pour qu’ils soient lisibles à partir d’un DVD de salon ou d’un ordinateur. Aussi, le tarif pratiqué par Keepmovie est le même quel que soit la durée de votre cassette vidéo.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)