Comment prévenir le risque routier de vos employés

Nombre de vues : 1

La voiture est le moyen de transport le plus couramment utilisé dans les entreprises. Que cela soit pour le transport des employés ou des marchandises, un véhicule s’invite dans quasiment tous les déplacements. Ce recours régulier à une voiture n’est pas sans conséquences. Car il entraîne une croissance du risque routier des employés. C’est ainsi que sur les routes en France, un employé est impliqué dans près de 45% des accidents mortels et plus de 10% des tués de la route sont des salariés. Ces chiffres révélateurs lèvent le voile sur un risque méconnu et invite les principaux concernés à savoir, les employeurs et les salariés à prendre des mesures afin de le diminuer. Nous allons dans cet article, voir ce qu’il faut faire afin de prévenir le risque routier des employés.

La sensibilisation de l’employeur

Durant tous les mouvements relatifs à son emploi, un salarié est sous la responsabilité de son employeur. Mais malheureusement bon nombre d’employeurs l’ignorent. Pour rattraper le coup, ils doivent suivre une formation de prévention au risque routier. C’est pourquoi des compagnies d’assurances, des associations et des organismes engagés dans la sécurité routière mènent des actions dans les entreprises. Ces dernières visent tout d’abord à rappeler aux employeurs les responsabilités qui sont les leurs par rapport à l’entretien des véhicules par exemple. Ils sont aussi invités à adopter en interne un ensemble de règles que doivent suivent les salariés pour réduire le risque routier. On voit donc que seule la sensibilisation des employeurs ne suffit pas, il faut également prévenir ceux qui sont concernés au premier plan, à savoir les salariés.

La prévention des salariés

Directement touchés par le risque routier, des salariés avertis seront moins exposés à ce dernier. L’ayant compris, les entreprises n’hésitent plus à organiser des formations pour leurs salariés. Ces formations tendent à anticiper des risques routiers au volant en apprenant aux salariés le freinage d’urgence par exemple. Outre cette technique, elles montrent aux salariés leur vulnérabilité vis-à-vis de la fatigue, de la somnolence ou encore de la perte d’attention liée au téléphone portable. Si ces formations ne sont pas suffisantes, les salariés peuvent toutefois bénéficier d’un service en ligne traitant de la sécurité routière. Tous ces outils sont mis en place afin que chacun en y mettant du sien contribue à la prévention du risque routier.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)