Quelles sont les formations liées à la sécurité ?

Nombre de vues : 16

Commerce, entreprise, administration : assurer la sécurité des salariés en tant qu’employeur est une obligation légale. D’ailleurs, le volet sécurité doit faire partie intégrante de la politique de prévention de chaque structure, et ce, quels que soient sa taille et son domaine d’activité. Cette obligation permet alors de permettre aux salariés de prendre toutes les précautions utiles et nécessaires pour préserver leur propre sécurité, leur santé. Parce que les risques rencontrés dans le cadre de leur activité sont multiples, facilitez-vous la sécurité au travail en optant pour une formation « sécurité » sur mesure et clé en main. 

Qui est concerné par les formations liées à la sécurité ? 

La formation à la sécurité s’adresse à tous les salariés qu’ils opèrent sur le terrain ou dans les bureaux, qu’ils soient en déplacement ou non. Au regard du Code du travail, cette formation doit donc être adaptée au poste de travail du salarié en précisant les dangers et risques liés. Formation CACES, sécurité incendie et assistance à personne, incendie, habilitation électrique, CSE, gestes et postures, travail en hauteur, utilisation de produits dangereux … les formations sécurité utiles et nécessaires se doivent d’être dispensées pour chaque risque rencontré : mécanique, physique et/ou chimique.

Si certaines formations sécurité ne concernent qu’un effectif restreint, d’autres concernent tous les salariés. C’est le cas des mesures de prévention individuelles et collectives, de la conduite à tenir en cas d’accident ou d’incident, mais aussi des dangers et risques liés au fonctionnement général de la structure (incendie, conditions de circulation, gestion d’une pandémie, etc.). 

Le contenu et les modalités d’exécution de chaque formation doivent être soumis à consultation du CSE. Entendu que les stagiaires, les intérimaires, les apprentis, les nouveaux embauchés affectés à des postes de travail présentant un danger, un risque en particulier doivent bénéficier d’une formation sécurité. Tout comme cela est rendu obligatoire si le salarié change de poste, reprend son travail après un arrêt de travail ou encore si le poste de travail/le lieu de travail/les voies de circulation ont subi des modifications importantes modifiant le risque notamment. 

Qui finance les formations liées à la sécurité ? 

Le bon fonctionnement d’une entreprise dépend de la capacité d’une équipe à éviter les risques, les accidents et autres incidents au travail. Les préventions des risques professionnels au travers des formations sécurité permettent à l’employeur de réduire l’absentéisme lié aux accidents. Parce que les bénéfices sont nombreux, l’ensemble des formations liées à la sécurité doivent être prises en charge par l’employeur. L’employeur veillant à la santé de ses collaborateurs en proposant aussi un recyclage pour les formations sécurité qui le nécessitent. 

Il est important de rappeler que l’absence de formation à la sécurité de la part de l’employeur est punie par la loi. Le contrevenant s’expose à une amende en cas de non-respect de la part de l’inspection du travail. La faute peut également être retenue contre l’employeur en cas d’accident s’il est démontré que le salarié en question n’a pas bénéficié d’une formation sécurité.

L’employeur se doit d’apporter la preuve que ses salariés ont bénéficié d’une formation sécurité. Pour cela, rien de tel que de remettre un support écrit de formation, une attestation de formation en double datée et signée aussi bien par le formateur que par le salarié. Il est fortement conseillé de s’appuyer également sur les fiches-conseils réalisées par l’INRS qui actualisables leurs documents comme c’est le cas pour la gestion du COVID.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)