Projet de long-métrage à vocation humanitaire

Nombre de vues : 247

Clément Ader : Et s’il fallait réécrire l’Histoire ? est le titre d’un film en cours de réalisation, dont la sortie est prévue fin 2015 sur Blu-Ray et DVD.
Les bénéfices du film seront directement reversés à l’association Rêves de Gosse, qui oeuvre pour les enfants.

Le film traite de l’épopée de Clément Ader, pionnier français de l’aviation. Il aurait été le premier homme de l’Histoire à avoir accompli un vol motorisé et contrôlé, en 1890. Seulement, le manque de témoins tend à relativiser cet exploit, au point qu’il fait polémique avec la tentative avérée et réussie des frères Wright (Etats-Unis), en 1903.

Clément Ader : Et s’il fallait réécrire l’Histoire présente une singularité puisqu’il s’articule, dans un premier temps, autour d’une fiction puis, ensuite, d’un documentaire.

Le synopsis de la fiction est le suivant :
Au cours de recherches en vue d’écrire un ouvrage sur ce pionnier, un écrivain découvre des documents jusqu’alors inexplorés, laissant présager d’un vol non pas en 1890, mais en… 1879 ! Le personnage principal devra donc tenter d’authentifier ces documents, et de faire face à certaines péripéties (sous le joug de secrets d’état) pour officialiser cet exploit.

Le documentaire :
Animé par un consortium d’experts aéronautiques (historiens de l’aviation, ingénieurs, journalistes, écrivains…), il reviendra sur le vol de 1890 en abordant, entre autres, le contexte industriel et l’expansion militaire de la fin du XIXe siècle, et le travail d’Ader. Pour terminer, ces personnalités (une dizaine au total) exprimeront leurs conclusions personnelles sur l’authenticité – ou non – du vol d’Ader en 1890.

L’association parrainée :
Toutes les personnes participant au projet Clément Ader : Et s’il fallait réécrire l’Histoire le sont à titre bénévole : aussi bien les réalisateurs (qui s’occupent également du scénario, du storyboard, du montage et de la production) que les techniciens, les comédiens, et les intervenants au documentaire. En effet, les fonds recueillis par la vente de supports de diffusion seront reversés à Rêves de Gosse, une association qui s’occupe d’enfants cabossés par la vie (handicap, détresse sociale ou scolaire…). Les réalisateurs, impliqués (malheureusement de loin) dans cette association par le passé, ont été admiratifs de l’abnégation et de la générosité des membres de l’association. Ce film, c’est désormais l’occasion de faire partie de l’effort de cette formidable organisation !

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)