La greffe des cheveux : comment cela fonctionne

Nombre de vues : 295

La perte des cheveux est pour certains un véritable désagrément tant au niveau esthétique que pour le confort de vie dans des conditions de froid ou de soleil intense. Afin de redensifier la masse capillaire, il existe alors la possibilité de recourir à greffe de cheveux. C’est une méthode efficace et durable qui présente peu de risques. De plus, si elle est faite à temps et progressivement, celle-ci peut rester tout à fait discrète.

Technique de la greffe de cheveux

La calvitie est la phase ultime de l’alopécie. C’est à dire de ce processus multi facteurs par lequel le follicule pileux responsable de la pousse du cheveu devient de moins en moins actif et mène à une production capillaire si réduite sur le haut du crâne qu’elle ne constitue plus qu’un très léger duvet parfois invisible à l’œil nu. Cette calvitie ne s’étend toutefois jamais à la couronne des cheveux, zone faisant le tour de la tête. Les follicules qui s’y trouvent restent vigoureux et productifs. Ces bulbes sains, à la manière des plantes qu’on change de terre, peuvent être prélevés un par un ou par lambeaux puis réimplantés dans les zones manquant de densité. Une fois qu’ils s’y trouvent, ils reprennent une croissance tout à fait naturelle, et ce tout au long de la vie du patient. Si l’alopécie est détectée par celui-ci bien avant les premiers signes visibles de la calvitie, une microgreffe de quelques cheveux, de temps en temps seulement, permettra de parer à la perte capillaire, et cela au fur et à mesure de son avancement afin que rien ne puisse se voir.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)