Quel matériel faut-il choisir pour construire une terrasse en composite ?

Nombre de vues : 6

Le bois mélangé à des résines plastiques devient de plus en plus attractif. Il rencontre donc un succès sans précédent, car les atouts sont nombreux. Les consommateurs souhaitent construire une terrasse avec ce matériau, mais cet atelier demande tout de même des outils.

Voici la liste à ne pas mettre de côté pour l’installation de votre terrasse

La résistance est au rendez-vous, l’entretien est très facile et les lames sont déclinées en plusieurs teintes. Une telle terrasse a donc les moyens d’offrir un visuel appréciable en apportant un cachet supplémentaire à votre demeure. Si vous devez construire un espace chaleureux et convivial, ce produit est celui qu’il vous faut, mais préparez déjà votre trousse à outils. Il sera nécessaire pour cet atelier de bricolage de prévoir une truelle, un seau, un mètre, un maillet en caoutchouc, une perceuse, un tire lame et une scie à anglet. Vous aurez aussi besoin de cales pour la dilatation, d’une scie sur table, de lambourdes et bien sûr des lames accompagnées par les clips de fixation.

Choisir le positionnement des différentes lames de bois composite

Lorsque tous les outils ont été mis de côté, vous aurez la possibilité de passer à la seconde étape qui concerne la préparation du sol. Cette dernière est indispensable, appliquez donc un feutre géotextile afin d’empêcher les mauvaises herbes de repousser. Il sera nécessaire d’ajouter un lit de sable, des dalles de béton aux extrémités et des lambourdes. Vous aurez ensuite l’occasion de poser les premières lames en composite sans oublier les cales de dilatation. Au préalable, il sera judicieux de travailler sur l’aspect de votre terrasse, cela aura un impact sur la position des différentes lames qui pourront être horizontales, verticales ou mixtes.

Une finition parfaite avec un joli bandeau

Si elles ont toutes été mises avec brio sur la surface prédéfinie, vous aurez la capacité de passer à la dernière étape. Elle consiste à installer un bandeau grâce à des lames en composite. Il sera par contre nécessaire d’effectuer une coupe à 45 degrés afin d’obtenir un angle parfaitement découpé. Cela vous évite d’avoir deux lames qui se chevauchent, avec ce système elles s’épousent. Aucun entretien spécifique n’est au rendez-vous, il sera indispensable de nettoyer les lames avec du savon et un balai brosse une fois par an. Cela est possible grâce à une véritable résistance aux intempéries.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)