Protections hygiéniques bios : cette touche de douceur pendant les cycles

Nombre de vues : 3

Depuis 2014, la communauté internationale commémore chaque 28 mai une Journée mondiale consacrée à l’hygiène menstruelle. L’occasion pour les fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) de rompre le silence et d’échanger sur l’amélioration de la gestion de l’hygiène menstruelle. Les règles sont souvent perçues comme une expérience traumatisante, une période empêchant une fille sur dix d’aller à l’école sur le continent africain, une situation difficile pour presque 2 millions de femmes en France qui sont en précarité menstruelle notamment. Les règles sont donc au cœur de multiples problématiques : économiques, politiques, mais aussi environnementales et sanitaires. Les protections hygiéniques jetables comportent de nombreuses substances nocives pour la santé et pour l’environnement. Mais voilà, les protections hygiéniques n’en restent pas moins indispensables des premières règles aux fuites urinaires, de la grossesse à la ménopause : existe-t-il une solution saine et durable ? Gros plan sur les protections hygiéniques qui prennent soin de votre corps et qui font du bien à la planète. 

Les nouvelles règles des produits bios 

Que vous soyez plutôt tampons, serviettes ou les deux, vous n’aurez aucun mal à trouver la formule qui vous convient le mieux. La gamme de protections hygiéniques bios sont conçus à partir de matières respectueuses : coton biologique certifié GOTS ou OEKO-TEX (cultivé et transformé selon des obligations environnementales et éthiques strictes), sans produits chimiques, sans chlore, sans pesticides, sans parfum, sans blanchiment au chlore. Et si les emballages sont biodégradables, vous ne trouverez pas de plastique dans le corps absorbant ni sur la surface en contact avec votre peau et vos muqueuses. 

Si d’aventures vous êtes « zéro déchet », adepte du « slow » shopping, vous trouverez sans mal votre bonheur avec l’une des protections lavables de quoi vivre des règles vertes. Finis les matières peu respirantes, les fuites, l’inconfort dû à l’effet mouillé et aux odeurs, la recherche de sanitaires qui vire à l’obsession pendant les cycles notamment, les nouvelles protections réutilisables sont le fruit d’une recherche aboutie. Et surtout, vous avez là encore l’embarras du choix. Coupe menstruelle, culotte menstruelle lavable notamment, ces produits ont une durée de vie respective d’environ dix et cinq ans, de quoi vous faire faire de belles économies tout en réduisant vos déchets (sur une année, il est jeté environ 1 300 protections hygiéniques jetables par femme). 

Les raisons de bannir les protections hygiéniques jetables

Difficile de rester insensible à la lecture du rapport publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dressant la liste des composés chimiques contenus dans les serviettes hygiéniques jetables. Pesticides, hydrocarbures aromatiques polycycliques, phtalates, dioxines, furanes … autant de substances que l’on ne s’attend pas à trouver dans cette gamme de produits et qui pourtant s’y retrouvent. Des produits qui par ailleurs ont fait l’objet d’études scientifiques mettant en avant leurs effets cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques ou encore perturbateurs endocriniens. Bien entendu, ces substances qui résultent d’une contamination des matières premières et des procédés de fabrication, d’assemblage et de conditionnement sont en faible quantité. 

Exit le cocktail de substances et de matériaux aussi nuisibles à votre santé qu’à l’environnement. Exit les montagnes de déchets qui nous envahissent. Rien de tel que des produits sains, rassurants au contact de la peau et des muqueuses et qui réduisent leur empreinte sur la planète. Aujourd’hui c’est possible d’utiliser des alternatives healthy pour vivre naturellement et sainement vos règles, vos fuites et autres désagréments féminins.

Au diable les protections hygiéniques destructrices pour vous et la planète. Au passage, vous allégez également votre porte-monnaie. Accessibles en quelques clics, en achat ponctuel ou en abonnement (tous les trois mois avec possibilité de modifier le contenu du prochain colis, d’avancer, de repousser ou de mettre en pause les envois suivants) n’y pensez plus. Ne nombreuses marques vous permettent également d’être plus solidaire tant elles soutiennent de nobles causes en venant en aide aux femmes dans des situations de grande précarité, en France et à l’étranger (ONG W4 au nord du Cameroun, Gynécologie sans Frontières, Cavoequiva mais aussi au foyer d’accueil Acars à Saint-Étienne notamment). 

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)