Parcourir de Longues Distances à Vélo en Toute Sérénité

Nombre de vues : 271

Quelle meilleure occasion pour faire du sport en s’aérant que d’arpenter les routes avec son vélo ? Et c’est avec une bonne préparation en amont que vous assurerez le sans-faute de vos sorties.

 

Evidement, votre première mission consistera à constater le bon état de votre cycle, qui aura bénéficié d’un entretien minutieux et sera parfaitement dépourvu de rouille. Vérifiez les pneus et leur stade d’usure, validez le bon fonctionnement du système de freinage et assurez-vous que le cadre ne soit pas vrillé et qu’aucune roue ne soie voilée. Tablez aussi sur le fait de fixer si ce n’est déjà fait des lumières de signalement et de parer votre bicyclette d’un container d’eau, d’une sonnette, et d’une pompe.

 

Vous vous sentez bien physiquement et prévoyez un grand parcours à vélo ou à vtt (http://www.wiggle.fr/vtt) sur route sans plus de préliminaire ? Méfiez vous, car vous pourriez déchanter plus que vous ne vous y attendez. Une mauvaise évaluation de ses prédispositions apparaît en effet comme le meilleur moyen de provoquer une blessure. Vous n’avez pas non plus envie de freiner les personnes qui vous entourent. Pour contourner ces écueils, vous veillerez à être suffisamment endurant en vous entrainant spécifiquement et régulièrement pour le type de trajet prévu. A l’opposé, n’exagérez pas le nombre de kilomètres que vous anticipez d’avaler à chaque étape. Dans le même ordre d’idée, observez de près les dénivellations et questionnez-vous vous à chaque fois : « suis-je sérieusement capable de m’y mesurer ? ».

 

Lorsque que vous élaborerez chacune des haltes de votre parcours, que vous étudierez soigneusement et chercherez à connaitre par cœur, la constante sera la même : ayez les pieds sur terre. La signalétique et les diverses routes ne devront plus avoir de mystères pour vous. Et vous emporterez aussi avec vous un plan à maintenir à la portée de la main.

 

Il est fort à parier que vous ayez à passer une sérieuse partie du temps affecté à votre préparation sur la problématique du chargement. Un vélo lesté d’un porte bagage et d’un système de poches ne doit pas vous entraver de tout faire pour ne prendre que le nécessaire, et qui devra pourtant répondre à tous les scenarios possibles. A l’évidence et dans le désordre, votre attirail comportera : rayons, argent liquide en quantité pertinente, kit réparation (avec clé universelle) et de première urgence, téléphone mobile et chambre à air de secours. Si votre voyage projette des étapes au camping, les accessoires de cantine et la tente devront répondre à l’équation encombrement / poids du mieux possible.  Votre attirail sera complet avec l’incontournable casque, ainsi que des gants et des chaussures de courses adaptées. Une précieuse idée pour les vêtements est le port de multiples couches et ce sans oublier de considérer tous les aléas de la météo possibles.

 

Quel que soit l’hébergement que vous ayez prévu, une localisation rigoureuse en amont vous affranchira de  toute surprise déplaisante. Préparez de la même manière un plan de secours pour parer à l’éventualité d’un arrêt qui ne pourrait être atteint. Ainsi, si vous optez pour le choix du camping par exemple, consignez les adresses et directions d’autres modes de logement aux environs.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)