Des balances pour tous les commerçants

Nombre de vues : 10

Les balances utilisées par les commerçants sont appelées balances de commerce ou, plus généralement, balances poids-prix, car l'époque du calcul mental est révolue. Ce sont donc des machines complexes, qui peuvent être intégrées ou pas à une caisse.

Comme toutes les balances professionnelles utilisées dans des transactions commerciales, elles sont soumise à une réglementation complexe qui vise à éviter toute fraude possible.

La réglementation des balances de commerce

Une balance poids prix doit être homologuée, avec un marquage "CE" (qui veut dire "conforme aux exigences de la réglementation européenne") et ce marquage doit être sous la forme d'une étiquette verte bien visible par le client. La norme appliquée en France qui traduit la réglementation européenne est la norme NF45501 . Elle doit être entretenue régulièrement, et le carnet d'entretien doit pouvoir être contrôlée.

Elle doit être inspectée tous les deux ans si elle est visible par le client, tous les ans si elle est utilisée hors de la vue du client (ce qui est le cas pour une balance servant à pré-emballer des produits, comme des sacs de bonbons ou des morceaux de viande sous cellophane). Pourquoi cette différence ? Parce qu'on considère que le client a plus de chances de voir une anomalie, qu'il exerce en quelque sorte un pré-contrôle.

Enfin, dans certains cas (étalonnage externe), la balance doit à nouveau être inspectée si elle est déplacée.

L'affichage des différents éléments conduisant au calcul du prix doit être visible directement par le client (donc le poids, le prix unitaire et le prix total).

Choisir une balance avec ou sans ticket

Les balances avec ticket permettent l'édition d'un ticket de caisse, au sens légal du terme. Elles sont donc équipées avec une imprimante interne, thermique le plus souvent, et un logiciel qui permet d'effectuer des calculs plus complexes :

  • calcul du prix total de tous les articles (totalisation)
  • insertion dans les articles vendus d'articles vendus à la pièce (donc, en réalité sans pesage)
  • calcul de la monnaie à rendre

Ces modèles cumulent les fonctions de balance et de caisse, ils peuvent même être mis en réseau dans des magasins avec plusieurs postes de pesée. Il sont bien sûr plus chers, mais globalement plus économiques qu'une version sans ticket plus une caisse.

Dans quel cas privilégier la balance sans ticket ? Quand on se déplace, quand on vend sur un stand où l'espace est très exigu, ou bien quand on n'a pas de source d'énergie à disposition. En effet, les balances sans ticket peuvent fonctionner sur une batterie, alors que l'énergie demandée par l'impression thermique demande une prise de courant.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous jugez cette fiche utile ?
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)